Notre Brochure

Ici les services apportés par CASSIN TRAVAUX PUBLICS.

TELECHARGER PDF

Le terrassement

Selon la nature des travaux, plusieurs actions nécessaires à l’étude de sol vont devoir être envisagées. L’analyse du sol est à la fois géologique et géotechnique. La société CASSIN TP va devoir déterminer quelles opérations seront à privilégier lors du terrassement en fonction des propriétés physiques et mécaniques du terrain à terrasser. Quatre étapes incontournables sont nécessaires :

Le piquetage

Le piquetage (ou bornage) délimite un terrain afin qu’il soit bien défini et que les travaux soient conformes aux plans délivrés par l’architecte. Le piquetage se fait  par des piquets, dont l’emplacement est défini par un géomètre. Cette étape est primordiale pour que le chantier puisse s’intégrer totalement à son voisinage sans endommagement des canalisations repérées.

Le remblai

Remblayer un terrain consiste à ajouter des matériaux de remblai (sable, terre, gravier, roche…etc) afin de combler les creux ou failles du sol. Le remblaiement d’un terrain creusé permet de l’aplanir et de combler toute irrégularité pouvant y être présente, comme il permet d’apporter une base solide à la construction. Il s’effectue souvent par couches successives compactées.

  • Le lissage du terrain
  • Le renforcement du sol
  • Pose du film géotextile
  • Stabilisation du sol

Le déblaiement

L’objectif d’un terrassement est la planéité du sol. D’où la nécessité d’un déblaiement, ou décaissement. Cette étape consiste à enlever une première couche de terre (la terre végétale) et ne conserver que les couches du sol sur lesquelles on peut construire.Il s’agit d’un abaissement du niveau du sol. Une fois le terrain déblayé, il faut le lisser, (boucher les cavités) jusqu’à l’obtention d’un terrain plat et lissé.

Évacuation des terres

Avant de penser à évacuer la terre, il faut prendre en compte sa qualité. La terre végétale a une réelle valeur et une partie peut être mise de côté et réutilisée sur le terrain. Il est également judicieux de prévoir l’enlèvement à une période sèche de l’année, car il est toujours plus difficile de manipuler de la terre mouillée. Cependant, l’évacuation des terres excédentaires prélevées reste nécessaire.

  • Talutage du terrain
  • Niveler le sol
  • Déblaiement
  • Remblaiement du terrain

Nous gérons votre calendrier et vos impératifs !